E-commerce
29/9/2020

Votre site e-commerce est-il une bombe à retardement ?

Écrit par
Jonathan Voisin
Votre site e-commerce est-il une bombe à retardement ?

La décision de renouveler sa plate-forme digitale est généralement coûteuse et dépend vraiment des performances de votre outil actuel.

Si vous devez continuellement éteindre des incendies, il est peut-être temps d'évaluer la situation en profondeur. Cet article explore certains des signes les plus évidents que vous êtes assis sur une bombe et que vous devriez changer avant qu'il ne soit trop tard.

1/ votre plate-forme semble obsolète

Au niveau de base, vos acheteurs veulent un site facile d’utilisation, rassurant et d'aspect professionnel. Il ne faut pas se contenter de comparer avec les concurrents, mais se baser sur les normes des sites e-commerce en général. C’est ce que font les acheteurs.

Si un acheteur estime qu’un site est obsolète, cela peut être pour plusieurs raisons - pas seulement sa conception. Par exemple, il se peut que le site soit lent à charger les pages : Google rapporte que 40% des consommateurs quittent un site dont le chargement prend plus de trois secondes.

La navigation peut également poser problème. Un site de vente en ligne doit offrir un outil de recherche rapide et précis avec des catégories de produits claires, afin que les clients puissent trouver rapidement ce qu'ils veulent.


2/ Difficulté de connexion.

Sans processus de connexion et de paiement sécurisé, le risque principal est que les clients perdent patience et décident de quitter la plate-forme. C’est malheureusement un problème très fréquent avec la multiplication des outils digitaux actuels.

Le check-out est un moment capital du parcours de l'acheteur.

Si le processus de paiement semble lent ou trop complexe lorsque l’on demande à quelqu'un d’entrer les informations de sa carte de crédit, il peut être effrayé et quitter le site, il y a également peu de chance qu’il revienne.

Les problèmes de connexion sont également un point de vigilance. Le cheminement doit être aussi simple que possible. Si un acheteur ne peut pas se connecter et commander de manière pratique, il ira vite fait d’aller voir ailleurs.


3/ Flexibilité de votre plateforme.

La plupart des entreprises utilisent plusieurs plates-formes logicielles, telles que les ERP et les systèmes de gestion des stocks. Cela peut entraîner beaucoup de travail pour les équipes commerciales qui ont besoin d'intégrer les données des clients, ainsi que de créer des prévisions régulières et précises.

Pour améliorer l'efficacité opérationnelle, il est crucial d’automatiser autant que possible les flux de travail et les notifications s'exécutant sur les principaux systèmes d'entreprise. Cela nécessite une plate-forme de commerce en ligne avec une architecture dite « ouverte ».


4/ Difficile d’utiliser l’outil.

Ce dernier point est sans doute le plus gros déclencheur de changement. Personne ne souhaite que son équipe passe des heures importantes et inutiles à traiter manuellement les commandes ou à corriger les bugs du site. Cela peut affecter durement les marges bénéficiaires et aura inévitablement un impact négatif sur toute l’organisation.

La maintenance peut être un réel problème avec une plate-forme e-commece obsolète. Si votre équipe de développement corrige constamment des erreurs qui à leur tour entraînent davantage d'erreurs, on peut rapidement s’engager dans une spirale infernale. Bien sûr, il est inévitable que certaines choses se cassent et doivent être réparées sur n'importe quelle plate-forme, mais si cela est devenu un événement quotidien, il est temps d'arrêter la lutte contre les incendies et de chercher une alternative plus durable.

Pour conclure :

Lors de l’évaluation d’une site, il est important de considérer que le succès du commerce en ligne ne se résume pas à un beau site en front. Il est déterminé par toute une série de facteurs en cascade qui se combinent pour offrir une expérience client et collaborateur agréable.

Écrit par
Jonathan Voisin