Tech
30/9/2020

Voici comment rendre votre site écoresponsable.

Écrit par
Klervie H.
Voici comment rendre votre site écoresponsable.

Communiquer via un site web est souvent pensée comme plus écologique que de produire des flyers ou affiches papier. Mais est-ce vraiment le cas ? En effet, le digital produit moins de déchets, mais au contraire, il utilise énormément d’électricité. Une étude de Greenpeace (https://www.greenpeace.fr/la-pollution-numerique) a démontré qu’en 2017 les technologies du web représentaient déjà 7% de la consommation d’électricité dans le monde. Avec l’évolution exponentielle du digital, ce chiffre pourrait tripler en 2020…

Alors pour contrer cela, comment peut-on réduire l’impact écologique de son site web ?

Ne conservez que l’essentiel

Commencer par bien définir votre cible, ce dont elle a besoin, ces attentes et envies. Vous pourrez en déterminer ce qui est essentiel en termes de fonctionnalités et de contenu pour votre site. Pour chaque page, faites un point sur les éléments qui sont utiles et ceux qui sont peut-être superflus et pourraient être retirés. En plus de rendre votre site plus écolo, cela réduira également son temps de chargement. Un faible temps de chargement est plus agréable pour l’utilisateur et améliore le référencement naturel.

Choisir un site statique

La plupart des sites web réalisés aujourd’hui utilisent des langages de programmation côté serveur qui génère la page pour chaque utilisateur quand il visite le site. Cela utilise donc beaucoup plus de bande passante qu’un site statique. Celui-ci est généré une seule fois et stocké sur le serveur sans avoir besoin d’être régénéré à chaque visite. Il nécessite alors moins de calculs et donc beaucoup moins d’énergie.

Réduire les images

Les images font partie des éléments qui utilisent le plus d’énergie à charger sur un site internet. Cependant, elles sont souvent essentielles pour le design et l’attractivité du site. Alors, comment faire pour les optimiser ? La taille d’une image est déterminée par son nombre de couleurs, sa résolution et son format de fichier. Ainsi, l’important est de bien les compresser à la taille d’utilisation souhaitée. On peut également réduire leur consommation d’énergie en utilisant des images en noir et blanc ou en bichromie par exemple. Et surtout, essayer de ne pas en abuser en retirant les images qui peuvent être redondantes.

Et les vidéos ?

Elles sont encore plus consommatrices d’énergie que les images et peuvent donc poser problème pour la conception d’un site écoresponsable. Pourtant, elles sont très importantes pour capter l’attention des internautes ou pour permettre d’expliquer rapidement un service complexe. Heureusement, il est possible de les optimiser en les allégeant au maximum ou en les raccourcissant (retirer un générique ou une intro trop longue par exemple) pour ne garder que l’essentiel. Une autre solution reste de favoriser les liens vers des vidéos déjà en ligne sur un autre site plutôt que de les intégrer à nouveau au site.

Limiter les polices

Tous les éléments chargés, comme les polices de caractères, requièrent une requête supplémentaire vers le serveur. Elles nécessitent alors une dépense énergétique en plus de l’espace de stockage. La solution la plus radicale est alors de créer le site avec les polices par défaut du navigateur. Mais on peut déjà réduire son impact en limitant le nombre de polices utilisées sur le site et en utilisant moins de variantes (une ou deux polices peuvent souvent être suffisantes).

Choisir un hébergement web écolo

En plus des choix de design et de contenu, le bon choix d’hébergement peut également limiter l’impact environnemental d’un site. Certains hébergeurs prônent l’utilisation d’énergie renouvelable pour alimenter leur data center, mais également l’emploi de techniques de refroidissement naturelles. Il faut également considérer la proximité du data center en fonction de la cible du site, car s’il est basé à l’autre bout de la planète, il faudra plus d’énergie pour transporter les données jusqu’à l’utilisateur.

En plus de respecter l’environnement, car moins de dépenses énergétiques (donc moins d’émissions de CO2) ces conseils vous permettront de rendre votre site plus accessible, efficace et rapide d’utilisation. Alors qu’attendez-vous pour faire faire ou refaire votre site internet avec une empreinte environnementale réduite ?

Écrit par
Klervie H.