Pourquoi il devient urgent de changer notre vision du design.

Écrit par
Arthur S.
Pourquoi il devient urgent de changer notre vision du design.

Réflexion sur le métier de designer (web) : Pourquoi il devient urgent de changer notre vision du design.

Lorsque le monde est secoué d’une pandémie globale, de changements sociaux radicaux et par l’urgence climatique, la façon dont nous considérons notre place dans la société et notre fonction dans celle-ci est remise en question. La quarantaine, qui a été mise en place dans la plupart des pays du monde, a agi comme une introspection à l’échelle mondiale. Qui suis-je et qu’est-ce que je fais pour rendre le monde meilleur ?

En tant que designer, notre rôle est de rendre la vie des gens plus facile en créant des manières intuitives de présenter des concepts, de hiérarchiser des informations, de rendre l’utilisation d’un produit simple et fun. Au cours des dernières décennies, nous avons appris l’importance du design émotionnel. Nous avons essayé de construire des expériences utilisateurs qui provoquent des émotions, des interfaces qui surprennent, des sites internet qui donnent le sourire.

Mais il est temps de réaliser que les émotions humaines sont plus complexes et surtout multiples.

Nous avons besoin d’apprendre à designer pour l’humain en général et tout son panel d’émotion, ce qui inclue les émotions négatives. Nous ne pouvons plus nous contenter de créer des design basés sur la joie.

Nous avons réalisé à quel point les technologies pouvaient nous rassembler, mais également nous séparer. Nous avons réalisé que les réseaux sociaux pouvaient être source de compassion de joie, de rire, mais également de frustration d’anxiété et d’extrême stress. Le nombre de dépressions chez les adolescents n’a jamais été aussi haut. Les burn-out sont de plus en plus fréquents. Un sentiment d’impuissance grandit dans chacun d’entre nous au fur et à mesure que le climat se dégrade. Les groupes politiques sont plus divisés que jamais, le populisme grandit et les manifestations  violentes sont de plus en plus courantes.

Quoi de plus énervant qu’une mascotte chimpanzé qui apparaît sur l’écran pour vous raconter une blague lorsque vous devez annoncer à vos clients que vous n’êtes pas en mesure de rembourser leurs commandes, car vous avez fait faillite en mai dernier ?

L’anxiété, le stress, la frustration, la colère, la peur font partie de chacun d’entre nous et, en tant que designers, nous ne pouvons plus l’ignorer.

Le design devient de plus en plus complexe et c’est normal. Nous sommes des êtres complexes avec un large panel d’émotions, la meilleure façon de s’améliorer et de prendre en considération tous ces facteurs.

Nous avons appris à nous adapter à la technologie en créant des designs qui s’adaptent aux différentes tailles d’écran, à la vitesse de votre connexion internet. Maintenant, nous devons apprendre à créer des designs qui s’adaptent aux humains.

« We spent the first twenty years of this century designing user experiences. Let’s spend the next twenty years designing human experiences. » - Aarron Walter

Écrit par
Arthur S.